Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
La vie / Re : Faire des économie sur l'essence avec le superéthanol
« Dernier message par OnKleBen le août 14, 2018, 10:13:46 am »
Petite update !

Bon alors depuis un bon moment maintenant je ne mets que 30% de E85 dans titine car il faut bien dire qu'en en mettant plus, ça se ressent dans la nervosité qui est amoindrie.

Aucun problème n'est survenu, si vous n'êtes pas un puriste de la mécanique, cela reste une bonne petite économie :)

N'exagérez pas dans vos tests, moi j'y suis allé un peu fort en mettant 100% au début ! Même si rien n'a cassé, vaut mieux pas tenter le diable, allez-y doucement !!
2
Le réseau / Configurer server http sur matériel Cisco IOS 15.2
« Dernier message par OnKleBen le août 03, 2018, 10:07:21 am »
Testé sur routeur Cisco 1941.

Pour activer l'interface graphique par navigateur, executer ces commandes :


R1(config)#ip http server

R1(config)#ip http secure-server

R1(config)#ip http authentication local : pour utiliser les identifiants locaux.

R1(config)#username admin privilege 15 secret adminpass1 : l'identifiant admin avec le mot de passe adminpass1 seront demandés lors de l'accès.



------------------------------------------------------------

3
Le réseau / Quelques commandes Cisco IOS 12.x
« Dernier message par OnKleBen le juillet 31, 2018, 09:45:05 am »
Petit mémo ...

Pour configurer des vlans et trunks : http://www.infotrucs.fr/le-reseau/configuration-basique-de-vlan-cisco-ios-12-2/
Configurer le serveur SSH : http://www.infotrucs.fr/le-reseau/configurer-serveur-ssh-sous-cisco-ios-12-1/

>enable : entre en mode "enable".

#configure terminal : entre dans le mode de configuration de l'appareil.

#write : enregistre la configuration en cours dans la nvram afin qu'elle se charge au démarrage.

#copy running-config startup-config : même chose que la commande write.

#write erase : supprime la configuration de démarrage.

#erase startup-config : même chose.

#reload : recharge la configuration de démarrage.

#show ip int g0/1 : affiche l'ip de l'interface g0/1.

#show ip interface brief : affiche les interface et leur IP, ainsi que leur statut down ou up.

#show ipv6 interface brief : même chose mais pour ipv6.

#show ip route : affiche les routes configurées et les interfaces dédiées.

#show ip route connected : affiche les routes directement connectée et leurs interfaces.

#show running-config : affiche la configuration en cours de l'appareil, les mots de passe, nom de domaine, interfaces et ip, les vlans etc...

(config)#ip domain-name infotrucs.fr : ajoute le nom de domaine infotrucs.fr.

(config)#banner motd $ Message d’accès non autorisé $ : crée un message qui s'affiche lors d’accès non autorisés.

(config)#hostname R1 : change le nom de l'appareil en R1.

(config)#ip default-gateway 192.168.0.254 : Attribue une passerelle par défaut à un appareil.

(config)#interface g0/1 : entre dans le mode de configuration de l'interface GigabitEthernet0/1.

(config-if)#ip address 192.168.0.1 255.255.255.0 : attribue cette adresse IP et ce masque à l'interface sélectionnée.

(config-if)#ipv6 address 2001:0DB8:ACAD:0001:/64 : attribue cette adresse IPv6 et ce masque à l'interface sélectionnée.

(config-if)#description description_sur_l'interface : donne une description indicative à une interface.

(config)#ip route 192.168.50.0 255.255.255.0 172.16.32.1 : ajoute une route statique vers le reseau 192.168.50.0 avec le masque du réseau cible en passant par la passerelle 172.16.32.1 (next hop).

#traceroute 172.16.32.1 : affiche les passerelle jusqu'à la destination 172.16.32.1

(config)#no ip domain-lookup : empêche IOS de chercher à traduire un nom de domaine lorsque l'on tape une commande incorrecte.

(config)#security passwords min-length 10 : force la demande de 10 caractères minimum dans les mots de passe.

(config)#enable secret password : ajoute un mot de passe pour l'accès au mode enable.

(config)#service password-encryption : chiffre les mots de passe enregistrés dans l'appareil.

(config)#clock set 17:00:00 18 Feb 2013 :

----------------------------------------

Paramètres de filtrage :

On peut filtrer l'utilisation des commandes d'affichage de configuration, afin de spécifier une recherche plus précise. Il y a différents opérateurs pour cela, ils s'utilisent avec le " | " :


#show ip interface brief | include up : n'affichera que les interfaces qui sont up.

#show ip interface brief | exclude unassigned : ignore les interfaces qui n'ont pas d'IP assignée.

#show ip route | begin Gateway : affichera le résultat à partir du mot Gateway.

#show running-config | section line vty : affiche la section line vty de la configuration en cours.

----------------------------------------

Régler l'historique des commandes :

#terminal history size 200 : l'historique mémorise maintenant 200 commandes.

#show history : affiche l'historique des commandes.

----------------------------------------

Des abréviations peuvent être utilisées pour raccourcir les commandes, par exemple :



interface ou interfaces = int

brief = br

show = sh

configrue = conf

terminal = t

GigabitEthernet0/1 = g0/1

shutdown = shut

Etc...

------------------------------------------------------------

5
Le réseau / Configurer serveur SSH sous Cisco IOS 12.1
« Dernier message par OnKleBen le juillet 26, 2018, 12:18:57 pm »
Le but est de configurer un serveur SSH sur un switch Cisco Catalyst 2950 Series et IOS 12.1 (switch virtuel sous Packet Tracer).

L'idée est bien sûr de pouvoir gérer le switch à distance de façon sécurisée.


------------------------------------


-Configurer un nom de machine et un nom de domaine :


Avant de configurer SSH, il faut donner un nom de machine et attribuer un nom de domaine au switch.

switch(config)#hostname S1 : le switch s'appellera S1.

S1(config)#ip domain-name infotrucs.fr : le domaine du switch est infotrucs.fr.

------------------------------------


-Configurer un vlan et lui attribuer une IP :

->La machine cliente qui vous servira pour prendre la main sur ce switch doit forcément se trouver sur un vlan (ou une interface si c'est possible) qui possède une IP.


S1(config)#vlan 20 : crée le vlan 20 et le sélectionne.

S1(config-vlan)#exit : pour quitter la configuration du vlan 20.

S1(config)#interface vlan 20 : sélectionne l'interface vlan 20 pour lui donner une ip.

S1(config-vlan)#ip address 192.168.0.254 255.255.255.0 : attribue IP et masque au vlan 20. C'est donc cette IP qui sera entrée pour prendre en main le switch.

------------------------------------


-Configurer un mot de passe pour le mode enable :


S1(config)#enable secret P@ssw0rd : le mot de passe du mode enable est maintenant P@ssw0rd

------------------------------------


-Vérifier si SSH est actif :


S1#show ip ssh : indique si SSH est actif ou non.

------------------------------------


-S'assurer d'utiliser la version 2 de SSH, car la 1 présente des failles connues :


S1(config)#ip ssh version 2

------------------------------------


-Créer la paire de clés RSA :


S1(config)#crypto key generate rsa : vous demandera combien de bits doit faire la clé, 2048 maximum, 768 minimum pour SSH 2.

------------------------------------


-Créer un utilisateur et un mot de passe :


S1(config)#username nom_d'user secret mot_de_passe : créer un utilisateur nommé nom_d'user avec le mot de passe mot_de_passe. Le message suivant devrait alors s'afficher :

%SSH-5-ENABLED: SSH 2 has been enabled

------------------------------------


-Configurer les ligne VTY pour n'autoriser que SSH :


S1(config)#line vty 0 15 : pour sélectionner les lignes de 0 à 15.

S1(config-line)#transport input ssh : n'autoriser que SSH sur ces lignes.


--Exiger authentification basée sur les utilisateurs précédemment créés :


S1(config-line)#login local

------------------------------------


-Désactive des lignes VTY :


S1(config)#line vty 5 15 : sélectionner les lignes de 5 à 15, par exemple.

S1(config-line)#transport input none : désactiver ces lignes.

------------------------------------


-Moins sécurisé, on peut donner les privilèges à l'utilisateur créé plus haut afin que son terminal SSH se connecte tout de suite en mode enable :


S1(config)#username admin privilege 15 : donne le privilège à l'utilisateur nommé admin.

------------------------------------


-->Vous pouvez maintenant vous logger en SSH.


------------------------------------------------------------

6
Le réseau / Configuration basique de vlan Cisco IOS 12.2
« Dernier message par OnKleBen le juillet 25, 2018, 12:25:26 pm »
Quelques commandes basiques pour mettre en place des vlan sur des switch cisco, avec configuration de ports trunk pour la transmission des vlan entre plusieurs switch.

->Le routage de vlans n'est pas abordé ici.

Ces commandes sont testées sur des switchs virtuels Cisco WS-C2960-24TT, sous Packet Tracer.

------------------------------------


-Afficher les informations de configuration déjà existante :


switch#show vlan brief : affiche les vlan existants et les port affectés. En configuration d'usine tous les ports sont dans le vlan 1.

switch#show vlan id 20 : affiche des infos sur le vlan 20. Son nom, son type, les ports attribués..

switch#show vlan name xxxx : affiche les infos du vlan nommé xxxx.

switch#show interfaces vlan 20 : affiche d'autres infos sur le vlan 20.

------------------------------------


-Configurer un nom de machine et un nom de domaine :


Avant de configurer des vlans, il faut donner un nom de machine et attribuer un nom de domaine au switch. Je ne sais pas si le nom de domaine est obligatoire mais c'est plus propre  ;D

switch(config)#hostname S1 : le switch s'appellera S1.

switch(config)#ip domain-name infotrucs.fr : le domaine du switch est infotrucs.fr.

------------------------------------


-Créer un vlan :


S1(config)#vlan 20 : Créer le vlan 20. Si le vlan 20 existe déjà, cette commande permettra d'entrer dans sa configuration.


-Supprimer un vlan :

S1(config)#no vlan 20 : supprime le vlan 20.

------------------------------------


-Donner un nom à un vlan existant :


--On entre d'abord dans la configuration du vlan 20 :


S1(config)#vlan 20 : Attention si le vlan 20 n'existe pas il sera créé avec cette commande.

S1(config-vlan)#name etudiants : le vlan 20 possède maintenant le nom etudiant.

------------------------------------


-Donner une ip à un vlan :


S1(config)#interface vlan 20 : Entre dans la configuration de l'interface du vlan.

S1(config-if)#ip address 192.168.0.20 255.255.255.0 : Donne une ip et un masque à cette interface.

------------------------------------


-Attribuer des ports à un vlan :


--Pour attribuer un port on entre d'abord dans la configuration du port :

S1(config)#interface f0/20 : entre dans la config du port FastEthernet0/20.

S1(config-if)#switchport mode access : défini que le port servira à accéder à un vlan.

S1(config-if)#switchport access vlan 20 : place le port dans le vlan 20. Si le vlan 20 n'avait pas été créé auparavant, cette commande aurait également créé le vlan 20, ce qui peut éviter une manip.


--On peut facilement mettre le port dans un autre vlan avec la même commande, toujours dans la configuration de l'interface f0/20 :

S1(config-if)#switchport access vlan 30 : l'interface n'est plus dans le vlan 20 mais dans le vlan 30.


--On peut bien sûr sortir le port du vlan. Toujours dans la configuration de l'interface f0/20 :

S1(config-if)#no switchport access vlan


--Attribuer une plage de ports à un vlan :

S1(config)#interface range f0/1-f0/20 : entre dans la configuration des ports de f0/1 à f0/20.

S1(config-if-range)#switchport mode access : pour établir que ces ports auront un accès à un vlan (comme vu plus haut).

S1(config-if-range)#switchport access vlan 20 : les ports de f0/1 à f0/20 sont maintenant dans le vlan 20.


*On ne peut attribuer qu'un seul vlan par port. Seul dans le cas unique ou un vlan VoIP doit passer par ce port, le port pourra avoir un vlan de données plus le vlan VoIP, donc 2 vlan.

------------------------------------


-Configurer des ports trunk pour la transmission des vlans entre switchs :


Un petit exemple en image permettra de mieux recadrer le contexte.

On a deux vlans sur le réseau. Sur S1 et S2, on va configurer les deux vlans et attribuer les ports f0/11 et f0/18 à leurs vlans respectifs.

Sur S3 on va créer les deux vlans sans leur attribuer de ports.

Sur S1, S2, et S3, on va passer en mode trunk les ports qui relient les switchs.

On créera également un vlan natif sur les trois switchs, et attribuer les ports trunk à ce vlan natif.

Penser à ajouter un nom de domaine aux trois switchs.



On verra ici comment passer un seul port en mode trunk. La manipulation étant identique pour chaque port à trunker.

-Configuration de S1, interface f0/1 :

S1(config)#vlan 99 : crée le vlan 99 qui servira de vlan natif aux ports trunk.

S1(config)#interface f0/1 : entre dans la configuration du port f0/1.

S1(config-if)#switchport mode trunk : passe l'interface en mode trunk. L'interface redémarre.

S1(config-if)#switchport trunk native vlan 99 : attribue le vlan 99 comme vlan natif pour ce port. Vous aurez un message d'erreur à ce moment, tant que vous n'aurez pas défini le port f0/1 du switch S3 également sur le vlan natif 99.

S1(config-if)#switchport trunk allowed vlan 10,20,99 : grâce à cette commande, seuls les vlan 10, 20 et 99 sont autorisés à passer par ce port trunk. Sans cette commande, tous les numéros de vlans sont autorisés, ce qui est moins sécurisé.


-Supprimer les vlans autorisés sur ce trunk :

S1(config-if)#no switchport trunk allowed vlan : supprime les vlans antérieurement autorisés.


-Supprimer le vlan natif de ce trunk :

S1(config-if)#no switchport trunk native vlan


-Recommencer l'opération sur les autres switchs en adaptant les noms des interfaces bien sûr (vous pouvez voir sur l'image quels ports doivent être en trunk).

--------------------------------------


*Pensez à sauvegarder la configuration de chaque switch sinon au prochain démarrage tout sera perdu :

S1#write

------------------------------------------------------------


7
Le réseau / Commandes arp sous CMD
« Dernier message par OnKleBen le juillet 23, 2018, 10:51:05 am »
Chacune des interfaces réseau d'un ordinateur possède une table ARP qui fait le lien entre les IP et adresses MAC découvertes sur le réseau. Sous windows, l'invite de commande permet de gérer ces tables.

arp -a : affiche les tables de toutes les interfaces.

arp -a -N interface_cible : affiche la table de l'interface spécifiée par son IP.

arp -d ip_à_supprimer interface_cible : supprime une entrée (ip_à_supprimer) de la table ARP sur l'interface cible (interface_cible). Si l'interface cible n'est pas spécifiée, l'entrée sera supprimer des tables de toutes les interfaces de l'ordi. Il est possible d'utiliser * pour supprimer une table entière.

arp -s adresse_ip adresse_mac interface_cible : ajoute une entrée contenant adresse_ip / adresse_mac dans la table de interface_cible. Exemple :




------------------------------------------------------------






8
Le pingouin en général / Reset mot de passe Mysql pour root
« Dernier message par OnKleBen le juin 28, 2018, 04:08:30 pm »
J'ai oublié mon mot de passe root Mysql, et je n'ai aucun autre compte qui me permet de le changer. Il va falloir utiliser le "safe mode" de mysql.

Je suis sous une vieille Redhat, avec une vieille version de Mysql (3) donc il vous faudra sûrement adapter un peu, ou encore peut-être que la procédure ne fonctionne plus de nos jours...

-D'abord tuer tout service mysql :

service mysqld stop

-On vérifie qu'il ne tourne plus :

ps -ef | grep mysql

-Maintenant trouvez votre fichier binaire du safe mode. Chez moi il est là :

/usr/bin/safe_mysqld

->Mais chez vous il est peut-être ailleurs, et il s'appelle peut-être un peu différemment, mysql_safe par exemple...

-Une fois que vous l'avez trouvé lancez-le avec cette option :

/usr/bin/safe_mysqld --skip-grant-tables

-A partir de là vous avez accès à Mysql sans avoir besoin de mot de passe, donc :

mysql --user=root mysql

-Une fois dans le prompt mysql, on change le mot de passe :

update user set Password=PASSWORD('le_nouveau_mot_de_passe') WHERE User='root';

-Quittez mysql, le mot de passe est changé.

-Tuez le processus de safe_mysql avec :

kill -9 pid_de_safe_mysql

-Relancer votre service mysql :

service mysqld start

->Vous pouvez entrer dans mysql avec le mot de passe fraichement créé.

------------------------------------------------------------

9
La vie / Re : Liste de films et séries SF et fantastique
« Dernier message par OnKleBen le juin 26, 2018, 01:20:07 pm »
///FILM (2012)

Lock Out :



http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=178187.html

Un film de autour d'une station spatiale d'emprisonnement avec des prisonniers pas bien gentils qui veulent évidemment en sortir  ;D

Note :  3/10

10
Le réseau / Modifier l'emplacement réseau sous Windows 10 (v1803)
« Dernier message par OnKleBen le juin 12, 2018, 03:16:37 pm »
Paramètres / Réseau et Internet / État / Modifier les propriétés de la connexion.

Choisir Privé ou Public.

------------------------------------------------------------

Pages: [1] 2 3 ... 10