Messages récents

Pages: 1 [2] 3 4 ... 10
11
Le pingouin en général / Désactiver un service sous Debian 8
« Dernier message par OnKleBen le mai 31, 2018, 02:05:38 pm »
Je veux déactiver le service bluetooth, qui démarre au lancement de ma Debian 8 :

systemctl stop bluetooth.service

->Pour arrêter le service..

systemctl disable bluetooth.service


->Pour désactiver le service dans tout les runlevel.

------------------------------------------------------------
12
Le pingouin en général / Configuration du réseau sous Debian 8
« Dernier message par OnKleBen le mai 30, 2018, 03:34:41 pm »
Le fichier /etc/network/interfaces permet de rentrer une configuration IP par interface :

auto eth0
iface eth0 inet static
  address 192.168.1.2
  netmask 255.255.255.0
  gateway 192.168.1.1
  dns-nameservers 8.8.8.8

->Pour un adressage DHCP remplacer static par dhcp.

-------------------

Identifier les cartes réseau :

ifconfig

-------------------

Fichiers des DNS :

/etc/resolv.conf

-contient :

nameserver ip_du_dns

Si vous renseignez le fichier /etc/network/interfaces vous n'avez pas à toucher resolv.conf si je ne m'abuse..

--------------------

Fichier de résolution local :

/etc/hosts

-contient :

adresse_ip   nom_de_machine.nom_de_domaine   nom_de_machine

adresse_ip   nom_de_machine

--------------------

Pour changer le nom de machine éditer le fichier :

/etc/hostname

Afficher son contenu à la volée :

hostname

Activer le nouveau de machine sans avoir à redémarrer :

sh /etc/init.d/hostname.sh

--------------------

Donner une IP à une interface (eth0 par exemple) :

ifconfig eth0 adresse_IP netmask masque_de_sous_reseau

Si vous ne mettez pas l'option netmask, le masque se créera automatiquement en fonction de la classe de l'adresse IP.

-------------------

Ajouter une passerelle :

route add default gw ip_de_passerelle

------------------

Redémarrer l'interface réseau (admettons eth0) :

ifdown eth0

ifup eth0

------------------------------------------------------------

13
Le pingouin en général / Monter automatiquement un partage windows avec FSTAB
« Dernier message par OnKleBen le mai 30, 2018, 12:24:24 pm »
Pour monter un lecteur réseau au démarrage de votre système linux, assurez vous d'abord que vous savez accéder à ce partage. Pour ce faire reportez vous à ce petit mémo :

http://www.infotrucs.fr/le-pingouin-en-general/monter-un-partage-windows-sous-debian

Si vous arrivez à monter normalement votre partage, vous êtes prêt à éditer votre fichier fstab afin que ce partage se monte automatiquement au démarrage du système.

-Si votre partage ne nécessite pas d'identification :

Editez le fichier :

nano /etc/fstab

Puis tout en bas ajoutez la ligne :

//ip_du_partage/dossier_du_partage  /media/votre_point_de_montage  cifs  guest,uid=1000,iocharset=utf8  0  0

Remplacez les passages en italique par vos propres données.

-Si votre partage nécessite une identification :

Assurez-vous de connaitre l'identifiant et le mot de passe qui permettent d'accéder au partage. On va placer ces identifiants dans un fichier à part, car le fichier fstab n'est pas protégé en lecture donc n'importe quel utilisateur peut le lire, il ne faut donc pas mettre des identifiants dedans.

Créez donc un fichier :

nano /home/votre_nom_d'utilisateur/.smbcredentials

Et dedans entrez :

username=nom_d'utilisateur
password=mot_de_passe


-->Remplacez par les identifiants qui permettent d'accéder au partage.

Donnez les simples permissions de lecture à votre utilisateur standard sur le fichier créé :

chown nom_d'user /home/nom_d'user/.smbcredentials

chmod 400 /home/nom_d'user/.smbcredentials

Editez ensuite le fichier :

nano /etc/fstab

Et ajouter la ligne :

//IP_du_partage/dossier_du_partage /media/point_de_montage cifs credentials=/home/nom_d'user/.smbcredentials,iocharset=utf8,sec=ntlm 0 0

Enregistrez le fichier.

---------------

Votre partage se montera alors automatiquement dans le point de montage choisi.

------------------------------------------------------------

14
Le pingouin en général / Installer un pilote d'imprimante .ppd avec cups
« Dernier message par OnKleBen le mai 30, 2018, 11:35:27 am »
Copier le fichier .ppd dans :

/usr/share/cups/model/

Puis redémarrer cups :

/etc/init.d/cups restart

------------------------------------------------------------

15
Le pingouin en général / La commande grep
« Dernier message par OnKleBen le mai 30, 2018, 10:34:37 am »
Quelques petits détails sur grep :

chercher une ligne où le deuxième caractères est un o (par exemple dans le fichier /etc/passwd :

grep ^.o /etc/passwd

-->le ^ signifie que l'on cherche à partir du début de ligne, le . signifie caractère quelconque, donc le o sera le deuxième caractère de la ligne.

grep ^t /etc/passwd

--> Affichera seulement les lignes qui commencent par la lettre t.

grep ^[^t] /etc/passwd

-->Quand l'accent circonflexe est entre crochets, il signifie que le caractère qui le suit est interdit. Donc cette commande n'affichera aucune ligne commençant par la lettre t.

grep -i [t]

-->Le -i indique qu'on veut ignorer la casse. Les [] indiquent que l'on cherche une chaine qui contient la lettre t. Cette commande affichera donc toutes les chaines comprenant la lettre t ou T.

Petit exemple pratique avec grep attaché à ls :

ls -l /etc | grep ^d

--> va afficher les répertoires contenu dans /etc.

------------------------------------------------------------

16
Le pingouin en général / Créer une nouvelle commande sous Linux
« Dernier message par OnKleBen le mai 28, 2018, 02:14:34 pm »
Dans ce petit exemple on verra comment créer une commande simple sous Linux, afin, par exemple, de personnaliser une commande que l'on tape régulièrement et qui est un peu longue.

On va faire très simple ici mais dans l'ensemble ça vous suffira pour comprendre le principe.

Personnellement, je suis sous Debian et pour lister les fichiers d'un répertoire en affichant les détails je dois taper :

ls -l

Ca m'énerve car quand j'ai appris Linux (ce que je fais toujours d'ailleurs  ;D ) sous Fedora j'avais droit à la commande :

ll

qui faisait pareil que ls -l.

Qu' à cela ne tienne, je vais créer ma propre commande ll !

Plaçons-nous dans le dossier :

/usr/bin

Et créons un fichier texte qui portera le nom de la commande voulue :

nano ll

L'éditeur de texte s'ouvre, entrez alors :

#!/bin/bash
ls -l


Enregistrez et quittez nano.

La ligne #!/bin/bash est facultative et ne sert à rien mais historiquement on la place toujours au début des scripts shell pour les reconnaitre tout de suite.

Donnez ensuite les permissions sur le script :

chown root.root ll

chmod 755 ll

chmod -x ll

Et voila ! Vous pouvez maintenant utiliser la commande ll !!

Cool non ?

------------------------------------------------------------





17
Le pingouin en général / Compiler et installer un code source sous Linux
« Dernier message par OnKleBen le mai 26, 2018, 06:07:23 pm »
Vous voulez installer un programme qui n'existe pas dans les dépôts et vous ne trouvez que le code source sur internet, c'est pas très compliqué.

D'abord vous allez installer les outils qu'il faut sur votre système, rien de sorcier, on va juste installer un package qui contient GCC pour le C, g++ pour le C++ ainsi que make.

apt-get update

apt-get install build-essential

Il faut aussi installer perl si vous ne l'avez pas déjà !

apt-get install perl

Ca c'est fait.

Maintenant il faut être bien conscient que l'installation d'un programme peut être spécifique au programme, et pour être sûr de la marche à suivre, vous n'avez pas d'autre choix que de vous référer au manuel du programme, que vous trouverez généralement sur le site officiel correspondant.

Mais cette procédure semble assez répandue :

Si vous avez téléchargé un fichier compressé, décompressez le dans un dossier. Maintenant placez-vous dans ce dossier.

Vous devriez y trouver un fichier Makefile (par exemple Makefile.PL), tapez donc :

perl Makefile.PL

Ensuite tapez :

make

make test

make install

Le programme affichera les dossiers d'installation.

Et voila, vous venez de compiler et d'installer votre code source ! Cela vous sera surement très utile à l'avenir  :D

------------------------------------------------------------
18
Le pingouin en général / Probleme apt et debconf
« Dernier message par OnKleBen le mai 26, 2018, 01:49:41 pm »
Je me suis trouvé face à un problème sous Debian, je ne pouvais plus rien installer avec apt ou apt-get ou aptitude.

Cela se produisait peu importe le paquet à installer.

J'avais une erreur dans ce genre là :

debconf: Problème pendant la configuration de la base de données définie au paragraphe 3 sur /etc/debconf.conf

Suivi de quelques ligne dans ce style :

Unrecognized character \xA5; marked by <-- HERE after <-- HERE near column 1 at /usr/share/perl5/Debconf/DbDriver/File.pm line 1, <DEBCONF_CONFIG> chunk 3.
Compilation failed in require at (eval 14) line 2, <DEBCONF_CONFIG> chunk 3.
BEGIN failed--compilation aborted at (eval 14) line 2, <DEBCONF_CONFIG> chunk 3.
(Lecture de la base de données... 161115 fichiers et répertoires déjà installés.)


J'ai eu du mal à trouver la solution qui était pourtant simple, mais je ne suis pas encore très connaisseur sous Linux.

La solution a été de réinstaller debconf avec la commande :

apt-get install debconf --reinstall

Pendant l'opération, l'erreur s'est également affichée mais la commande a semblé aller au bout. Une fois terminée, j'ai retapé la même commande et là je n'ai plus eu d'erreur.

Ensuite j'ai pu de nouveau installer des paquets sans aucune erreur.

------------------------------------------------------------



19
Si vous voulez sécuriser la communication avec votre serveur web et atteindre vos pages en tapant https il vous faut activer le module ssl pour apache.

C'est pas bien compliqué...

Je pars du principe que vous avez déjà openssl installés et le certificat créé. Si ce n'est pas le cas commencez par là ça va aider  ;D

Installer openssl :

apt install openssl

Créer un certificat auto-signé :

http://www.infotrucs.fr/le-pingouin-en-general/creer-certificat-auto-signe-https-avec-openssl/

Ensuite il faut activer le module avec la simple commande :

a2enmod ssl

Ensuite, notez l'emplacement de vos fichiers de certificat et éditez le fichier :

/etc/apache2/sites-available/default-ssl.conf (il se peut que ce nom soit différent chez vous)

Dans ce fichier trouvez les deux lignes suivantes :

SSLCertificateFile   /etc/ssl/certs/votre_certificat.pem
SSLCertificateKeyFile /etc/ssl/private/votre_clé.key


->Et remplacez les chemins par ceux qui pointent vos fichiers de certificat et enregistrez le fichier.

On va maintenant créer un lien symbolique du fichier default-ssl.conf vers le dossier sites-enabled :

ln /etc/apache2/sites-available/default-ssl.conf /etc/apache2/sites-enabled/

-->Redémarrez le service apache :

service apache2 restart

Puis testez de vous connecter au serveur web en tapant https, cela devrait marcher.

Attention avec un certificat auto-signé, votre navigateur vous affichera un avertissement et vous devrez accepter l'exception pour ce certificat.

---------------------

Maintenant on va activer la redirection de toute connexion vers le https. De cette façon, une connexion non sécurisée ne sera pas possible.

Editez d'abord le fichier :

/etc/apache2/sites-available/000-default.conf (ou bien le nom correspondant à votre virtualhost qui est sur le port 80)

Et entre les balises du <VirtualHost *:80>, vous allez ajouter :

ServerName le_nom_du_serveur
Redirect "/" "https://www.votre_domaine.com/"

->Remplacez les parties en rouge par vos propres données. Notez que la directive www.votre_domaine.com peut très bien être une simple adresse IP. Enregistrez le fichier.

Ensuite éditer le fichier :

/etc/apache2/sites-available/default-ssl.conf

Puis, entre les balises du <VirtualHost _default_:443> ajoutez :

ServerName le_nom_du_serveur

-->Redémarrez Apache et testez ! Je viens de le faire en même temps. Maintenant quand je tape :

http://ip_du_serveur

-> je suis automatiquement redirigé sur :

https://ip_du_serveur

Pareil avec les sous répertoire, en tapant :

http://ip_du_serveur/sous_rep

je suis bien redirigé !

-->Super donc  :)

------------------------------------------------------------
20
Le pingouin en général / Monter une partition automatiquement sous Linux
« Dernier message par OnKleBen le mai 25, 2018, 10:43:36 am »
Si vous ajoutez une nouvelle partition d'une façon ou d'une autre à votre système Linux, vous devrez la monter à chaque démarrage du système, dès que vous voulez vous en servir.

Cela peut être très utile d'indiquer au système de monter cette partition automatiquement au démarrage.

Pour cela on va éditer le fichier /etc/fstab, assurez-vous d'avoir les droits sudo ou d'être en root.

nano /etc/fstab

Le fichier s'ouvre, placez vous tout en dessous du texte déjà existant et tapez :

/dev/sdxx /point_de_montage auto defaults umask=0 0 0

Remplacez /dev/sdxx par l'identifiant de votre partition. Remplacez /point_de_montage par le dossier où vous voulez que votre partition soit montée.

Rebootez votre machine pour vérifier que la partition se monte automatiquement.

--------------------------------

-Définir une partition par son Identifiant système :

Il peut être intéressant de renseigner l'identifiant UUID de la partition dans le fichier fstab, au lieu de simplement désigner la partition avec /dev/sdxx, car si les disque durs sont déplacés et que leur lettre change, ils ne seront plus montés automatiquement. La procédure est identique que quand on entre une ligne de ce type :

/dev/sdxx /point_de_montage auto defaults umask=0 0 0

->Sauf qu'au lieu de définir la partition avec /dev/sdxx, on va entrer l'UUID de la partition ciblée.

Pour connaitre cet UUID, dans un terminal tapez :

blkid

Une liste dans ce genre s'affichera :

/dev/sr0: UUID="2018-05-09-10-16-56-57" LABEL="VBox_GAs_5.2.12" TYPE="iso9660"
/dev/sda1: UUID="53d1d1b6-03ae-427d-8c86-3b2a1019fe4b" TYPE="swap" PARTUUID="dfb20478-01"
/dev/sda2: UUID="abb18e20-58b0-4789-9c70-b775c3d780c6" TYPE="ext4" PARTUUID="dfb20478-02"
/dev/sda3: UUID="f46268d1-56bd-4507-bc22-62e36a6faef3" TYPE="ext4" PARTUUID="dfb20478-03"
/dev/sdb1: UUID="60c86070-a0fd-4421-99d6-306bd0e7e2f1" TYPE="ext4" PARTUUID="bb89a02b-01"
/dev/sdb2: UUID="c40960e3-e1c9-4022-bc81-50a9deb85b45" TYPE="ext3" PARTUUID="bb89a02b-02"


-->Repérez celle qui vous intéresse et copiez la partie :

UUID="c40960e3-e1c9-4022-bc81-50a9deb85b45"

Ensuite dans le fichier fstab, on renseignera la partition à monter automatiquement, de cette façon :

UUID="c40960e3-e1c9-4022-bc81-50a9deb85b45" /point_de_montage auto defaults umask=0 0 0

De cette façon, même si votre disque dur change de lettre ultérieurement, la partition sera quand même correctement identifiée et montée.

------------------------------------------------------------

Pages: 1 [2] 3 4 ... 10