20 octobre 2018

Notions sur les messageries e-mail

Cet article est créé pour s’associer au différents tutos présents sur infotrucs.fr, au sujet des logiciels de messageries e-mail.

J’y aborde brièvement quelques notions afin d’aider les néophytes à comprendre le principe.

Ce n’est en rien un cours complet !

 

Un peu de vocabulaire :

Serveur : Les serveurs sont des gros ordinateurs puissants qui sont gérés par votre prestataire de services (google, microsoft, orange etc..). Ce sont ces serveurs qui contiennent vos messages et s’occupent de les transmettre dans un sens comme dans l’autre.

Client : Le client, c’est l’ordinateur, ou plus précisément un logiciel présent dans votre ordinateur (comme Thunderbird ou Outlook), qui va se connecter aux serveurs. Quand vous utilisez Internet, vous utilisez la plupart du temps une architecture Client/Serveur. Par exemple, votre navigateur est principalement un client HTTP, ou encore, Thunderbird est un client de messagerie.

SMTP : c’est le service qui vous permet d’envoyer un e-mail. Votre fournisseur de messagerie (gmail, outlook, orange etc) met à votre disposition un serveur SMTP sur lequel nous allons connecter Thunderbird afin de pouvoir envoyer des messages.

POP : c’est un autre service fournit par votre prestataire de messagerie, et qui sert cette fois à recevoir vos messages e-mail. On va donc également connecter Thunderbird au serveur POP. Le protocole POP envoie les messages depuis le serveur vers votre ordinateur, et vous pouvez alors les lire depuis Thunderbird. Ceci implique que les e-mails sont effectivement stockés dans votre ordinateur. Il existe d’ailleurs une option qui permet des les supprimer du serveur une fois qu’ils sont arrivés dans votre ordinateur. C’est une option facultative car il est intéressant de garder un double sur le serveur. On verra tout de même comment activer cette fonction.

IMAP : c’est un protocole alternatif au protocole POP. En effet, POP télécharge les messages dans votre ordinateur, mais IMAP les laisse sur le serveur et vous affiche les mails présents dessus, sans pour autant les télécharger dans votre ordinateur. Si Thunderbird est en IMAP et que vous supprimer un e-mail, il se supprime sur le serveur. De même que lorsque vous ouvrez un e-mail, IMAP vous en envoie le contenu en temps réel, ce qui implique que IMAP est plus gourmand en bande passante.

Port : Le port est un numéro bien précis sur lequel le serveur écoute et attends les connexions des clients. On ne va pas rentrer dans le détail mais c’est relatif à la couche transport du protocole IPv4. Vous devez mettre les ports que votre prestataire vous fourni.

SSL, TLS, STARTTLS : Ce sont des protocoles de chiffrage des transmissions. Sans eux, votre communication transite en texte lisible sur Internet et un pirate qui s’interpose entre le client et le serveur peut alors lire les données. Activer autant que possible le chiffrage pour votre sécurité !

Utilisateur : le nom d’utilisateur qui vous est demandé lors de la configuration d’un logiciel de messagerie est, la plupart du temps, soit votre adresse mail complète, soit seulement la partie qui précède le @. Par exemple, cela peut être soit jean.dupont@orange.fr, soit jean.dupont.

 

Schéma simpliste et efficace 😉


*N’oubliez pas que IMAP ne télécharge pas les e-mail sur votre ordinateur, mais affiche ce qui se trouve sur le serveur.

 

Choisir POP ou IMAP ?

C’est selon vos attentes :

POP télécharge les fichiers dans votre ordinateur, donc plus votre messagerie possède des e-mails, plus vos fichiers de Thunderbird ou Outlook (ou autre) vont grossir. Le dossier du logiciel de messagerie peut alors prendre plusieurs Giga Octets de place sur votre disque dur. Mais cela peut s’avérer utile pour sauvegarder votre messagerie entièrement, car vous avez accès à ces dossiers et pouvez les copier/coller sur un disque dur externe par exemple.
En revanche, POP est plus économe en bande passante car une fois les e-mails présents dans votre ordi, il ne téléchargera ensuite que les nouveaux.
Un autre intérêt de POP est que vous pouvez travailler dans votre logiciel même sans connexion Internet. Bien sûr vous n’aurez pas les nouveaux messages mais vous pourrez créer des brouillons pour les envoyer plus tard par exemple. En IMAP, si vous n’avez pas de connexion, vous ne pourrez pas travailler.

IMAP ne stocke pas les e-mails dans votre ordinateur, les dossiers de Thunderbird ne gonfleront pas comme avec POP. Mais comme dit plus haut, quand vous utilisez IMAP, vous agissez directement sur le serveur. En IMAP, Thunderbird ne vous offre en fait qu’une visualisation de ce qui est sur le serveur, et vous agissez directement dessus. Rien n’est dans votre ordinateur. Cela demande alors de la bande passante pour chaque action effectuée comme afficher un message ou le supprimer. En IMAP, vous êtes en constante connexion avec le serveur, ce qui n’est pas le cas en POP.

Donc si vous avez une faible connexion internet, préférez POP. La première connexion sera longue, le temps de télécharger tout le contenu de votre messagerie, mais les connexions suivantes seront plus rapides.
De même, si vous souhaitez avoir la main sur vos e-mail afin de, par exemple, les sauvegarder vous-même, préférez POP.

 

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *