5 mars 2019

Mémo – Réparer démarrage GPT/UEFI Windows 10

Un petit mémo très vite fait pour réparer le système de démarrage d’un Windows 10 installé en GPT/UEFI.

Dans mon cas de figure la réparation automatique du démarrage n’a pas fonctionné.

-Démarrer l’ordi sur le support d’installation de Windows 10.

-Au premier écran choisir Réparer l’ordinateur.

-Dans l’écran suivant aller dans Options avancées puis choisir Invite de commande.

Vérifier le système de démarrage et monter les partitions

-Dans le cmd tapez :

diskpart

-Dans diskpart affichez les volumes disponibles avec :

list vol

-Dans la liste qui s’affiche, si vous avez une partition de boot d’environ 100Mo en FAT32, c’est que votre système de démarrage est bien GPT/UEFI. Au contraire si vous ne l’avez pas mais que vous voyez une partition d’environ 550Mo c’est que votre système de démarrage et en MBR/BIOS – si votre système est en MBR/BIOS vous ne devez pas continuer ce mémo, à la place allez ici : www.infotrucs.fr/memo-rerarer-demarrage-mbr-bios-windows-10/

-Repérez les numéros de la partition de 100Mo et de celle qui contient Windows (généralement la plus grande) et on va maintenant assigner des lettres à ces partitions pour pouvoir y exécuter des commandes. Dans mon cas de figure, la partition Windows est la numéro 1 et celle de boot de 100Mo la numéro 2. Adaptez en fonction de votre configuration. Les lettres utilisées pour le montage doivent être disponibles.

-Toujours dans diskpart, sélectionnez la partition de Windows :

sel vol 1

-Puis assignez-lui une lettre :

assign letter=m

-Pareil avec la partition de boot de 100Mo :

sel vol 2

-On assigne la lettre :

assign letter=n

-Quittez diskpart avec :

exit

Réparation

-Il n’y a plus qu’a exécuter ces commandes. Toujours dans l’invite de commande, tapez :

bootrec /fixmbr

-Puis recréer le magasin BCD :

bcdboot m:\Windows /l fr-fr /s n: /f UEFI

->Constatez que l’on utilise les lettres de montage définie auparavant. Utilisez bien les mêmes – dans mon cas M étant la partition de windows qui contient le dossier Windows – et N la partition de boot de 100Mo (adaptez en fonction de votre situation).

-Vous pouvez alors éteindre puis rallumer l’ordi qui devrait booter.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *